Navigation Menu+

Oyako Don

Posté sur 7 Fév 2011 par dans Plats, viandes | 2 commentaires

PrintFriendly and PDF

Oyako don

Petite recette japonaise, très simple et rapide, qui consiste à mettre du riz gluant dans un bol et une omelette par dessus,mais certains ingrédients se trouvent dans les épiceries japonaises!

Très important: Prenez la plus petite poêle que vous avez!

  • Pour 2 personnes
  • Difficulté: Facile
  • Préparation: 15 minutes
  • Cuisson: 15 minutes

Ingrédients:

  • 2 filets de poulet
  • 1 oignon
  • 1 poireau
  • 2 oeufs
  • 140g de riz rond
  • 4 cc de sucre
  • 2 cs de soja
  • 2 cs de Dashi (en épicerie ou sur internet)

Préparation:

-Riz gluant :

Lavez le riz plusieurs fois jusqu’à ce que l’eau devienne claire (ou laissez tremper toute une nuit).

Dans une casserole, mettez autant d’eau que de riz.

Couvrez et portez à ébullition, puis baissez le feu au minimum et laissez cuire 15 minutes.

Retirez du feu et laissez reposer encore 10 minutes avec le couvercle.

-Omelette:

Coupez les filets de poulet en fines lamelles.

Epluchez et émincez l’oignon.

Coupez le poireau en oblique.

Mettez 1 verre d’eau dans une poêle avec 1 cs de Dashi et faite-le chauffer.

Ajoutez-y la moitié de poireau et oignon.

Lorsque les légumes sont un peu cuits, ajoutez-y les lamelles de poulet.

Lorsque le poulet et presque cuit, ajoutez 1 cc de sucre, 1 cs de soja et remuez légèrement de façon à incorporez l’assaisonnement.

Cassez un oeuf dans un petit bol et mélangez bien.

Versez l’oeuf en suivant le contour de votre poêle.

Lorsque le contour commence à cuire, éteignez le feu et mettez un couvercle sur la poêle pour laissez cuire l’omelette avec la chaleur et les vapeurs restantes. L’omelette doit être gluante mais si vous n’aimez pas cuisez la entièrement.

Une fois l’omelette prête , versez le riz dans un grand bol et glissez délicatement l’omlette par dessus et servez aussitôt!

Répétez les opération pour le deuxième bol.

2 Commentaires

  1. Joli !!! dans le sens ou je suis en train de lire un livre qui s’appelle « OUT » (histoire d’ouvrières chinoises qui décident de descendre leurs maris, et elles mangent ce plat au coin de la rue du quartier ou elles travaillent !!)

  2. L’avantage de lire des livres qui nous apprennent une autre culture! Moi c’était les dramas et mangas lol! donc l’envie des plats, ensuite les goûter et ensuite essayer de les reproduire:) ..

Envoyer le Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *